Nicolas LEBLANC « … rares sont les clubs sportifs faisant appel à un préparateur mental, c’est novateur! »

Les Black Panthers, dans l’optique d’une montée en puissance de leurs performances, ont mis en place tout un panel d’outils à l’intention de nos athlètes pour leur préparation, récupération et entretien physique.

Nicolas LEBLANC tu es préparateur mental, peux-tu tout d’abord te présenter ?

Je suis originaire du Pas-de-Calais, mais installé dans la région depuis 2005. Je suis ex-footballeur professionnel, j’ai joué pour Evian-Thonon-Gaillard (Croix-de-Savoie) de 2005 à 2011 où j’ai vécu de très belles années avec accessions en National et Ligue 2. J’ai ensuite entamé une nouvelle carrière professionnelle et j’ai été manager durant 8 ans dans l’hôtellerie de luxe. J’avais fait le tour de la question et je souhaitais redonner un véritable élan à mon avenir. J’avais toujours eu envie de devenir préparateur mental pour sportifs et je me suis donné l’opportunité de réaliser ce rêve. J’ai intégré une formation diplômante universitaire à Lille en octobre dernier, que je termine de valider actuellement, puis je souhaite continuer de me former afin d’élargir mes compétences et connaissances.

La préparation mentale c’est quoi ?

Tout simplement c’est un entraînement! C’est une préparation à la compétition qui vise à optimiser les performances individuelles, en n’oubliant pas de préserver l’équilibre et l’épanouissement des sportifs. Le but est de développer des habiletés mentales comme la gestion du stress, la confiance en soi, la concentration… Le bien-être de l’individu est prépondérant, un athlète ne peut pas atteindre ses objectifs si tout n’est pas en harmonie.

Le Staff et la direction du club ont décidé de lancer les joueurs dans cette expérience ; quels sont les objectifs ?

L’objectif est d’apporter aux joueurs des outils, des techniques qui pourront leur être utiles au quotidien et ainsi développer leurs potentiels. L’aspect mental est toujours cité dans les interviews (joueurs, entraîneurs…) et perçu comme un facteur essentiel de la réussite; cependant peu de sportifs s’entourent afin de développer toutes leurs capacités. Le club a choisi de donner cette chance à l’ensemble de l’équipe Elite. Cette préparation vise à la professionnalisation du club et à la réussite des joueurs, car on sait parfaitement qu’à certains niveaux proches (physiques / tactiques), c’est le mental qui peut faire la différence!

Quelle sera la mise en œuvre ?             

Ceci est en train d’être défini mais je pourrais intervenir de différentes manières. Des interventions avec l’équipe au complet mais aussi avec des groupes plus restreints, selon différents thèmes et axes de travail. Bien entendu, je serais disponible pour les joueurs intéressés par un suivi individuel. J’aurais aussi plaisir à assister à des séances d’entraînements ainsi qu’aux matchs à domicile.

La préparation mentale est aujourd’hui encore apparemment sous-exploitée dans beaucoup de structures en Europe. Que penses-tu de ce projet avec les Black Panthers ?

Effectivement, cette aptitude est encore délaissée en Europe alors qu’elle est présente aux USA par exemple depuis bien longtemps. A l’image de la préparation physique qui s’est développée en France ces dernières décennies, nous devons rattraper ce retard et faire en sorte que nos sportifs, comme le font Teddy Riner ou Florent Manaudou, puissent utiliser leurs pleins potentiels. Ça me tenait à cœur d’entrer en contact avec les Black Panthers et ils ont tout de suite adhéré au projet. Selon moi, ce sont des précurseurs et un véritable exemple car rares sont les clubs sportifs faisant appel à un préparateur mental, c’est novateur!

Un mot pour conclure ?

Le préparateur mental ne fait pas la performance mais aide à la performance. J’ai envie d’accompagner les joueurs et démultiplier leurs performances individuelles et collectives; à travers mon expérience et mes connaissances, je serai un soutien supplémentaire. Tout comme moi, le club est ambitieux et s’est fixé des objectifs. Je suis persuadé que ce sera une belle aventure, les Black Panthers méritent de poursuivre leur développement.

 

Partager :