Gregory DENTZ « … optimiser la disponibilité du collectif en vue de la performance et de la victoire! »

Nous poursuivons nos entretien avec le staff médical avec Gregory DENTZ, ostéopathe (Evian), présent auprès de l’équipe ELITE en championnat depuis 2017.

Bonjour Greg DENTZ, peux-tu tout d’abord te présenter ?

Je m’appelle Greg Dentz, j’ai 35 ans. Après une formation de 5 ans faite à Saint Denis (93), consécutive à une licence STAPS, j’exerce en tant qu’Ostéopathe depuis 2013. Je me suis installé rue Nationale à Evian en janvier 2014 et j’y exerce depuis. Je suis passionné par le sport au sens large, en tant que pratiquant mais aussi en tant que membre d’un staff.

Depuis la saison dernière, tu as pris la fonction d’Ostéo au sein du groupe ELITE. Tu as de l’expérience dans d’autres sports, comment as-tu rejoint le club et pourquoi le Football Américain ?

J’ai rencontré en pré saison 2017, coach Hippo et le président Benoit Sirouet suite à leur recherche d’un ostéo ou d’un kiné souhaitant les accompagner pour la saison 2017. Le Football Américain est un sport qui m’attirait beaucoup étant jeune, mais les clubs étant loin de chez moi, je n’ai pas passé le pas de faire 1h de transport ou plus pour aller aux entraînements. J’ai énormément de respect pour ceux qui le font d’ailleurs ! L’occasion a donc été très attirante de pouvoir aborder ce sport directement de l’intérieur et au plus haut niveau national et européen. Rejoindre ce collectif m’a aussi permis d’enrichir et de différencier mes interventions de celles que je réalisais déjà avec l’équipe de France de snowboardcross.

Comment s’est passée ton intégration au sein d’un groupe de joueurs et de coachs, qui représente plus de 50 individus ?

Clairement au départ j’appréhendais un peu ! C’était ma première expérience en tant qu’ostéo en « sport-co ». Effectivement la taille du groupe est assez impressionnante au premier abord. Mais dès le premier match, contre le Flash, j’ai eu à m’occuper d’une grande partie de l’équipe (straps d’avant match…), ce qui m’a permis de rencontrer quasiment tous les joueurs très rapidement et de commencer à tisser des liens avec eux. Cela a été d’autant plus simple que tous, joueurs et coachs, ont été tout au long de la saison extrêmement respectueux et reconnaissants de mon travail.

As-tu trouvé sur le plan professionnel une particularité liée à soigner des joueurs de football américain ?

Sur le plan professionnel, l’intervention dans le Foot US m’a confronté à des lésions et traumatismes que l’on ne rencontre pas aussi régulièrement dans les sports dans lesquels j’ai travaillé ou travaille déjà. Cela m’a imposé d’augmenter ma réactivité et d’améliorer encore la qualité des examens cliniques (orthopédiques et autres) à réaliser au bord du terrain, notamment dans l’effervescence du jeu. Mon rôle, à ce moment, est d’informer en temps réel les coachs d’une éventuelle blessure d’un joueur, exigeant ou non son retrait immédiat de l’effectif de match. Cette responsabilité partagée est double car il faut réussir à préserver les joueurs (parfois contre leur gré selon les lésions rencontrées) pour le reste de la saison et leur vie future, mais aussi agir au mieux et rapidement pour ceux qui peuvent retourner sur le terrain. Toujours avec l’objectif d’optimiser la disponibilité du collectif en vue de la performance et de la victoire.

Ton meilleur souvenir à ce jour avec le groupe ?

Le souvenir qui me reste le plus marquant est d’avoir eu la chance et l’honneur de vivre une Marseillaise en étant sur la pelouse devant les 2000 personnes venues soutenir l’équipe pour le premier match du championnat EFL à Thonon.

De retour pour la saison 2019 ?

Oui avec grand plaisir, même si du fait de mes déplacements avec les équipes de France (ski et snowboard), je vais être absent pour le camp d’entraînement de janvier et trois des cinq premiers matchs. Je suis impatient que cette saison commence. Entre les nouvelles recrues à découvrir humainement et sportivement et voir dans quelle mesure, les moyens mis en œuvre par les coachs et le comité pour rendre cette équipe encore plus performante, vont être bénéfiques !

Un mot pour conclure ?

#WIN

Partager :