Coach Hippo … »j’ai pris la décision de faire une pause totale et complète pour plusieurs mois ! »

Coach Hippo, la saison 2020 aura été écourtée par un événement que personne ne semble maîtriser, nous étions bien partis avec trois victoires en trois matchs, c’est frustrant… Tout d’abord, ce groupe 2020, ce staff, quels retours peux-tu faire avec quelques semaines de recul ?

Comme chaque année depuis quelques saisons, le groupe 2020 était formé à 50% de vétérans et à 50% de nouveaux venus. Parmi eux une dizaine de joueurs ayant une expérience limitée du haut niveau mais qui ont su progresser par leur travail, que ce soit physiquement, grâce à la préparation de coach Falk, mais aussi techniquement, certains démontrant de réelles capacités à être de futurs joueurs de haut niveau. Le Staff a fait un travail incroyable, John Falk et Yannick Vanasse étant sur tous les fronts et travaillant avec les mêmes envies et les mêmes objectifs.

Bonne décision de la FFFA d’avoir mis un terme prématurément à cette saison ?

Oui. Le Foot US n’est pas un sport comme les autres. Ce n’est pas un sport (comme le soccer entre autres) où l’on peut jouer 200 matchs par an.  Il nécessite une grande préparation physique et mentale pour réussir à haut niveau, généralement 6 mois de préparation pour 5 à 6 mois de compétition.
Il n’était dès lors pas concevable de relancer un championnat après une pause aussi longue, sans permettre à nos athlètes de se (re)préparer comme il le fallait.
Le bon sens a été appliqué.

Tu as pris une importante décision pour ta suite de carrière avec les Black Panthers en souhaitant marquer une pause à la tête du collectif senior… Ça peut surprendre beaucoup de monde, peux-tu t’en expliquer ?

J’aime le foot US, mais je suis mono-concentré sur mes tâches dans ma passion. Et cela fait maintenant beaucoup d’années que je ne fais que ça, en faisant abstraction de toute autre activité sociale et personnelle en dehors du foot. J’arrivais donc à saturation ces derniers temps. Afin de rééquilibrer ma vie et de retrouver l’envie de continuer l’aventure Black Panthers, j’ai pris la décision de faire une pause totale et complète pour plusieurs mois. 

Une pause de plusieurs mois, loin du sportif et de son stress quotidien ; que comptes-tu faire à la sortie ? Les Black Panthers souhaitent toujours tes services, quelles orientations aimerais-tu prendre ?

Je compte prendre soin de moi, aller voir les personnes proches que j’ai mises de côté pendant plusieurs années, voyager et vivre tout simplement autre chose que du Foot US.

Après toutes ces années, peux-tu évoquer les éléments-événements qui te semblent les plus marquants de ta carrière à Thonon ?

Dans un ordre plus ou moins chronologique je dirais :
Les 25 ans des Black Panthers, première expérience de l’organisation incroyable de ce club, suivis de la première foire de Crête.
Le premier titre de champion de France Elite et voir la joie des joueurs et coachs historiques (Baptiste Noir, Christophe Sirouet, Franck Galvin, François Croset, Ben Sirouet, Larry Legault,… pour ne nommer qu’eux) qui atteignaient enfin cette récompense bien méritée.
Le titre de champion de France Cadet de 2014 avec ces 16 joueurs, au terme d’une saison et de matchs de play-off incroyables.
Le titre de vainqueur de la coupe d’Europe EFL, mon premier titre en tant qu’Entraîneur en chef.
Et bien entendu, le dernier titre de champion de France Elite de 2019, pour lequel nous avions tant travaillé avec Max Dupuy.

Un regret ?

Celui de n’avoir pas permis à tous les joueurs de 2017, 2018 et 2020, qui ont fait le choix de jouer aux Black Panthers et de mettre leur vie personnelle de côté afin de ne se consacrer qu’à leur sport, de recevoir la récompense qu’ils méritaient.

Nous allons annoncer ton successeur, qui sera un membre du staff 2020, notre coordinateur Yannick VANASSE ; que peux-tu dire sur cette nomination ?

Le meilleur choix qu’il était possible de trouver.
Yannick a démontré qu’il était capable de gérer un groupe en prenant la charge de l’offense des Black Panthers ces deux dernières années. Il est apprécié des joueurs et s’entend bien avec John Falk, avec qui il partage une vision et des ambitions pour cette équipe.

Je suis très heureux qu’il ait accepté de prendre la direction du groupe car je sais que les joueurs seront entre de bonnes mains, dans la continuité de l’esprit de performance mis en place par Larry Legault il y a déjà plusieurs années.

Les Black Panthers resteront-ils encore un club phare en France selon toi dans les proches années à venir ?

Il n’y a aucun doute là-dessus. Il y a d’abord le bon fonctionnement et l’organisation du club, assurés par les dirigeants, salariés, bénévoles et par le soutien de tous nos partenaires…Il y a aussi l’implication et la notoriété du club sur le territoire du Chablais… La qualité des staffs toutes sections confondues… Toutes ces choses font de Thonon une place à part avec une base solide pour l’avenir.

Peux-tu nous transmettre ta photo préférée de ces dernières années à Thonon ?

C’est extrêmement compliqué. Il y en a tellement qui me viennent en tête. Mais je choisirais peut-être celle-ci. Ma première victoire avec les Black Panthers lors de ma première saison en 2013, entouré de joueurs historiques et tous Hall of Famer (Christophe Sirouet, Franck Galvin, Dimitri Kiernan). Le début de 8 belles années.

Un mot pour conclure ?

Cette pause sportive ne signifie pas la fin de l’aventure Black Panthers pour moi. J’espère avoir la possibilité de revenir et de participer au fonctionnement du club une fois mes périples terminés.
Je remercie toutes fois toutes les personnes qui m’ont accompagné durant ces années, joueurs, coachs, bénévoles, partenaires et qui m’ont permis de vivre toutes ces belles émotions.

Le Club reviendra sur cet événement pour retracer le parcours de coach Hippo à Thonon…

Merci Coach Hippo !

Partager :