Black Panthers Thonon les Bains

Bastien Sam-Petitmengin … de Thonon à Pessac !

13162510_993504717423006_91177766_n

A 48h de la finale nationale U19, quelques questions à Bastien Sam-Petitmengin, joueur formé à Thonon et qui évoluera samedi sous les couleurs du club de Pessac.

Black Panthers : Bastien, formé initialement à Thonon tu es actuellement à Pessac (33) au sein du club des Kangs, raconte nous un peu ton parcours ?

Ayant débuté par du Flag en 4ème aux BLACK PANTHERS, je me suis ensuite orienté vers le football américain en 3ème dans la catégorie cadet.

Durant cette première année de foot nous avons remporté le championnat national cadet contre le FLASH de La Courneuve (93). Juste après a eu lieu la réforme, qui a fait passer le championnat cadet de national à territorial, championnat que j’ai d’ailleurs remporté contre les DIABLES BLEUS de Grenoble (38). Dans cette même année, j’ai participé au Junior Bowl où j’ai été retenu sur les listes élargies de l’équipe de France au poste de linebacker. Par la suite, en janvier 2015, j’ai fait les démarches pour entrer au pôle France, situé à Talence (33).

J’ai donc intégré le pôle France en Septembre 2015 mais aussi le club des KANGOUROUS de Pessac (33) où nous avons évolué dans le championnat junior à 11. Nous nous sommes arrêtés en 1/4 de finale, battus de peu par les HURRICANES de Montpellier (34).

Cette année où j’évolue dans ma deuxième année de junior, nous avons su performer pour nous hisser en finale malgré les défis que posaient l’impécuniosité du club. J’ai également été retenu en tant que réserviste en équipe de France, au poste de safety.

Black Panthters : Faire partie du Pôle France à Talence, ça représente quoi et ça implique quoi ?

Faire partie du pôle, c’est tout d’abord représenter un sport et cela implique beaucoup de contraintes. Premièrement la distance : dans la majorité des cas, les internes du pôle rentrent à leur domicile le week-end, mais dans mon cas ainsi que pour certains camarades, nous restions au CREPS. Une deuxième contrainte est celle de réussir à allier le sport et les études ; tout cela est très éprouvant.

Black Panthers : Raconte nous un peu ta saison avec les Kangs et a quel poste évolues tu ?

Ma saison aux KANGOUROUS, durant laquelle j’ai évolué en tant que safety, a été très enrichissante, tout d’abord de par la détermination de l’équipe à rester dans un objectif fixé en début d’année par le head coach, mais aussi grâce aux liens créés entre tous les joueurs, quelles que soient les catégories, ce qui a permis la création d’une vraie “famille”. Pour la saison régulière, nous avons fait une saison des plus étranges. En effet, notre QB Merlin Barreiro, qui évolue à la fois en senior et en équipe de France, ne pouvait pas jouer tous les matchs, ce qui a compliqué la tâche, sans mentionner que lors des stages EDF, qui tombaient parfois sur des jours de matchs, 10 joueurs étaient convoqués et donc ne pouvaient participer à ces matchs. Sortis deuxième de la poule, l’équipe a su montrer son leadership et dominer avec respect les équipes rencontrées.

Black Panthers : Te voilà, en Finale Nationale U19 avec les Kangs… et celle-ci aura lieu à Thonon samedi … c’est plutôt sympathique ? Donne-nous tes impressions ?

Pour ma part, c’est la deuxième finale que je joue à Thonon et cela me réjouit, d’une part de jouer à la “maison” et d’autre part avec une autre équipe !

Black Panthers : Tu attends tes supporters au stade Moynat samedi ;o) ?

Oui, j’attends quelques supporters, comme Victor Meriguet qui d’ailleurs joue au BLACK PANTHERS en junior, mais aussi certains de mes amis et ma famille !

Black Panthers : Comment vois-tu cette finale face aux Météores ?

Je vois cette finale contre les MÉTÉORES très intense et avec beaucoup d’envie des deux équipes. Je pense que les différentes escouades du côté MÉTÉORES sauront s’ajuster sans problème et cela va nous rendre la tâche d’autant plus difficile.