Black Panthers Thonon les Bains

30 ans au Château de Ripaille !

22141131_10155271664388423_2953493193900658333_n
  • Discours du Président et Cofondateur, Benoit SIROUET. 30/09/20147 (Vidéo)
  • Discours du Président d’honneur et Cofondateur Jérôme GARNIER (Vidéo)
  • Discours de Jacques DUPONT (ex Vice-Président de la FFFA) (Vidéo)
  • Discours de Gilles CAIROLI, Maire adjoint chargé des Sports (Vidéo)
  • Discours de Jean DENAIS, Maire de Thonon-les-Bains (Vidéo)
  • Discours de Chrystelle BEURRIER, Vice-Présidente au Conseil Départemental de la Haute-Savoie (Vidéo)
  • Discours d’Astrid BAUD-ROCHE, Conseillère Régionale Auvergne Rhône-Alpes (vidéo)
  • Discours de Mme Evelyne GUYON, Sous-Préfète de Thonon (Vidéo)

Article de presse du Dauphiné Libéré (02/10/2017)

 

Roll UP 30 ans partenaires

PARTENAIRES OFFICIELS DES 30 ANS !

Discours Benoit SIROUET. Président (texte)

Madame la Sous-préfète, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Elus du département et de la région, Mesdames, Messieurs les dirigeants de club, Mesdames, Messieurs membres du Club des Partenaires, joueurs et amis des Black Panthers de Thonon,

Nous voici réunis au sein de ce magnifique Château de Ripaille en ce 30 septembre 2017 ; 30 ans nous séparent de cet été 1987, où quatre Thononais, Jérôme GARNIER, Nicolas SCHPOLIANSKY, Frédéric MERIGUET et moi-même nous réunissions pour fonder une association sportive, bien loin d’imaginer que quelques décennies plus tard, celle-ci serait au cœur d’une aventure sportive et humaine hors du commun ; je vais essayer de vous retracer brièvement celle-ci, car pour bien préparer l’avenir, il faut connaître son passé, savoir d’où nous venons.

L’histoire de ce club est avant tout celle de la rencontre successive de personnages qui ont, comme une bonne étoile, accompagné le parcours unique des Black Panthers. Dès 1987, c’est Guy BOUVET-BIONDA, président à l’époque de la Maison des Jeunes et de la Culture, qui accueille les premiers licenciés footballeurs américains de Thonon. Il fallait avoir de l’audace pour suivre nos quatre fondateurs autour d’un projet et d’un sport dont rien ne pouvait faire espérer la survie dans une ville comme Thonon, déjà reconnue pour sa tradition d’excellence et son offre sportive très complète.

Pourtant rapidement, la confiance et la reconnaissance s’installent autour de ce groupe motivé qui sait rapidement faire sa place dans le paysage sportif chablaisien, aidé très tôt par le soutien de l’Office Municipal des Sports, présidé à l’époque par Albert SEVAZ, qui donnera rapidement aux Black Panthers une véritable reconnaissance.

Fin des années 80, c’est l’apprentissage à grande vitesse pour le club qui fait de plus en plus d’adeptes autour de l’entraîneur Bruno JOLLY, autre figure du club ; une vraie famille se crée autour de l’association. Passant de la période probatoire fédérale à la 3ème puis seconde division dès 1991 !

Les années 90, c’est déjà l’arrivée des premiers partenaires privés, comme le magasin de sport la Glisse de notre regretté Pierre DUCRET et comment ne pas citer Luigi RABINO du restaurant la Carbonara qui aura beaucoup apporté au club en accueillant nos premiers joueurs nord-américains ! C’est justement en 1992 qu’une grande révolution s’opère avec la venue de notre premier entraîneur « pro » Patrick GREGORY, qui apportera des bases solides pour l’avenir et une collaboration franco-canadienne encore aujourd’hui très active.

La section Football américain quitte la MJC en 1994 pour devenir une association indépendante. Jérôme GARNIER en prend la présidence et tout s’accélère avec l’arrivée à Thonon de l’équipe de notre maire Jean DENAIS et son adjoint Gilles CAIROLI, dont le soutien et la confiance furent un véritable booster économique et structurel. 1997, c’est notre premier match à Moynat (c’était quelque chose pour nous à cette époque) pour nos 10 ans, contre nos amis toulonnais et leur légendaire président Jacques DUPONT ; alors s’enchaîne la première montée en ELITE en 1998 ; c’est en cette fin de siècle que l’association prend de l’envergure en dépassant les 200 licenciés ; abordant début 2000 la professionnalisation avec la création d’un premier emploi occupé par un certain Franck GALVIN.

L’apprentissage de la 1ère division est dur et contraignant, la structure n’est pas encore assez solide, mais elle apprend très vite ; en 2003/2004, retour rapide en seconde division avec l’intégration d’une génération de joueurs U19 hyper talentueux (nombreux ont côtoyé ensuite l’équipe nationale) et qui auront marqué le club, avec leur entraîneur Jean-Joseph PERROLAZ, le portant vers un premier titre historique de champion de France de seconde division en mai 2004 à Joseph MOYNAT, avec en prime quelques semaines plus tôt, le titre de champion de France Junior face au Flash de la Courneuve. Le club rentre cette année-là dans l’histoire de notre sport…

2005 est un tournant ! C’est à nouveau l’arrivée d’un personnage qui, lui aussi, aura révolutionné ce club : Larry LEGAULT. Le timing est parfait, c’est le retour en ELITE et l’arrivée de deux partenaires tout aussi incontournables qu’importants. Mc Donald’s Anthy et son dirigeant Remi SMOLIK et le Conseil Général de la Haute-Savoie ; nous rentrons alors dans la liste très restreinte des clubs reconnus de haut-niveau par le département. Gilles CAIROLI, toujours à l’écoute de ses clubs, met à disposition nos premiers bureaux aux abords des terrains Quillot … Rien de tout ça n’avait été imaginé en 1987…

En deux saisons, l’équipe de Coach LEGAULT est en 2007 à Charlety devant plus de 10 000 spectateurs en finale du casque de Diamant. Une dynastie est en route, avec une équipe de battants sur le terrain autour des leaders comme Christophe SIROUET, Baptiste NOIR, Franck GALVIN, Nicolas VAUDAUX et bien d’autres. 2008, c’est déjà l’entrée en compétition européenne, une finale européenne dès 2009, et plusieurs finales ELITE…

C’est aussi la période de notre révolution numérique. Comment ne pas citer l’arrivée de la PanthersTV en 2010, sur une idée d’un jeune homme, Dylan SIROUET ; le club se place là aussi en leader et depuis 2010, des 10aines de milliers de téléspectateurs suivent nos exploits en qualité HD autour d’une équipe de commentateurs et de techniciens bénévoles, maintenant portée par mon ami Laurent LABRUNE.

Puis vient, comme si tout était programmé, le sacre ultime en 2013 toujours à Charlety, le 1er titre de champion de France ELITE avec un nouveau groupe talentueux mené par les Maxime SPRAUEL, Stephen YEPMO … Un moment inoubliable…. Suivi, cerise sur le gâteau, d’un premier titre Européen à Barcelone … On a peine à l’imaginer, mais Thonon les Bains, plus petite ville de France (et d’Europe) à ce niveau de compétition, est sur le toit de l’Europe mais aussi, rappelez-vous, dans les rues de Thonon, trophées en main pour une parade mémorable jusqu’à la mairie … Tout ceci récompensé par l’inauguration, avec M. le Maire et Gilles CAIROLI en Novembre 2013, du tant attendu terrain synthétique dédié au Football Américain.

2014, les doubles champions en titre s’illustrent à nouveau et s’alignent pour une 4ème finale ELITE en 6 ans et à la clé un nouveau titre de champion de France, c’est tout simplement incroyable. A cela, on ajoute un titre de champion de France U16 (trois ans après la création de la section) ; Thonon est dès lors au sommet de la hiérarchie française.

2015, année de transition ? Pas encore, Thonon termine vice-champion de France et ½ finaliste de la compétition européenne.

Toute bonne chose ayant une fin, après 11 années de service et plusieurs titres, Larry LEGAULT quitte le poste d’entraîneur principal pour rejoindre Genève tout est restant l’un de nos proches conseillers.

2016, sera l’année de transition tant « redoutée », mais la pause sera courte, avec à nouveau l’arrivée de deux autres personnages, Fabien DOUCOUSSO (coach Hippo) qui reprend avec brio les rênes de l’équipe première et de la direction sportive de la structure, le tout soutenu par une personne qui aura apporté de nouveaux moyens au club et une nouvelle vision du haut niveau, je parle de notre mécène Michael POULOS. C’est la mise en place de la cellule PanthersPerformance, qui apportera aux joueurs ELITE des conditions optimales pour performer. Résultat : titre de champion d’Europe 2017, devant 3000 spectateurs à Moynat et un titre de vice-champion de France ELITE, qui laissera toutefois le goût, certes tout relatif, d’une saison inachevée…

Aujourd’hui avec plus de 500 licenciés dont pratiquement 200 disputent nos compétitions départementales, régionales, nationales et même continentales, Thonon est une des places fortes de la discipline, non plus en France, mais bien en Europe.

La philosophie historique de notre club s’illustrera parfaitement dans les années à venir, à travers un projet de développement bien en place et ambitieux. En effet, bien au-delà du souhait d’offrir à tous la possibilité de pratiquer nos disciplines, notre philosophie est d’officier activement et sans relâche à la vie de notre cité. La transmission de nos valeurs et de notre passion à la jeunesse chablaisienne a toujours été dans nos priorités. Nous pensons que là est l’essentiel ; nous nous y retrouvons tous.

Que sera l’avenir de notre association dans 30 ans ?
Il est bien difficile à imaginer, mais nous devrons le construire ensemble autour de piliers qui sont : développer l’excellence et l’Elitisme. Ils seront vecteurs de reconnaissance et de financement ; puis viennent les valeurs essentielles telles que : le Respect, le Plaisir, la Solidarité, la Fierté d’appartenir et … le Travail.

Comme le disait Alain PROST, « La vraie réussite d’une équipe, c’est d’assurer la compétitivité dans la pérennité. » Ce sont ces valeurs qui nous construiront un avenir pérenne, c’est notre défi !

Ultime reconnaissance du travail accompli, nous assisterons bientôt à l’implantation, à nouveau sous l’impulsion de la Mairie de Thonon et du projet porté par Gilles CAIROLI, d’un centre d’entraînement dédié à la pratique du sport de haut-niveau. Ce centre sera garant, à n’en pas en douter, de porter les clubs et les couleurs de Thonon et du Chablais vers de nouvelles victoires.

Une citation de Vince LOMBARDI, célèbre entraîneur américain, dont le trophée du Super Bowl porte le nom, illustre bien cette reconnaissance, notre réussite et sa philosophie : « On ne peut pas atteindre la perfection, mais en essayant de le faire, on peut accéder à l’excellence ».

Enfin, plus important que tout, j’aimerais aborder la conclusion de ce discours, par des remerciements.

Ceux pour ma famille, mes parents, ma femme, ses parents, mes enfants, qui au quotidien et depuis toujours font des efforts colossaux pour que nous menions ensemble à bien ce projet pour notre association. Aussi, des remerciements chaleureux à nos bénévoles historiques, pour beaucoup devenus comme des membres de ma famille. Excusez-moi car je ne peux les citer tous, mais Merci à Denise BIJASSON, Eric MONCORGE, Frederic BARREAU, Thierry FROISSART, Philippe ROUGE, Jean Luc DESTERNES, Yves MILLET … Nous aurons tous aussi ce soir une pensée pour tous ceux qui nous ont quittés bien trop tôt depuis 1987… Merci à tous les membres du comité d’organisation, cheville ouvrière du club à qui nous devons beaucoup depuis 30 ans. Toute ma reconnaissance aux membres passés et actuels du Club des Partenaires. Sans vous, on ne pourrait avancer aussi vite et loin. Bien entendu, toute ma gratitude à nos élus qui sont à l’écoute qui nous suivent et nous soutiennent. J’ai plusieurs fois cité Jean DENAIS, notre maire et Gilles CAIROLI, qui depuis plus de 20 ans croient en nous, tout comme Astrid BAUD ROCHE, qui porte auprès de la région nos projets avec succès et enfin j’exprime toute mon estime aux élus du département, présidés par Christian MONTEIL et j’adresse des remerciements particuliers à Richard BAUD, avec qui les Black Panthers ont atteint de nouveaux objectifs.

Je souhaiterais avant d’en terminer, remercier les partenaires exclusifs de cette soirée anniversaire : la fondation Ripaille, le Domaine Davanture, IBS Son & Lumière, Passage Event, Union Nouvelle Léman, ISL-Visib-Léman et le groupe Black Rose ; sans eux cet événement n’aurait pas pu avoir lieu. Merci.

Pour terminer : Selon la légende, l’expression « faire ripaille » trouverait ici, dans ce château, son origine. En effet, toujours selon celle-ci, les Ducs de Savoie avaient l’habitude de « festoyer » au château après les parties de chasse. C’est bien dans la lignée de cette légende que les Black Panthers, toujours en chasse aux titres, vous invitent ce soir à festoyer ou faire « ripaille » ensemble en ce 30ème anniversaire. Merci à tous !

Souvenir